Les missions du SPAD

Quelles sont les missions du SPAD?

Les missions du SPAD, telles que décrites dans l’appel à projet lancé par le SPF Santé Publique lance en 2002 à destination des Initiatives d’Habitations Protégées pour développer des dispositifs d’aide aux personnes séjournant à domicile, sont les suivantes:

  • La sensibilisation, le coaching et/ou la supervision des services
    de première ligne
  • L’accompagnement des bénéficiaires à leur domicile
  • La coordination du réseau de soins de la personne

Nous intervenons auprès des personnes, en leur foyer privé, ou bien à leur retour de séjour en institution (hôpital, HP, communauté thérapeutique) dans le but de constituer un encadrement visant une qualité de vie optimale en s’alliant des intervenants significatifs et actifs dans le réseau.

Plus d’informations..

Les équipes SPAD  portent les prémisses de la concrétisation de la réforme des soins de santé mentale (cf note politique santé mentale de Rudy Demotte – 2005). Elles se sont ensuite inscrites dans la continuité de projets tels que le « référent hospitalier », ont participé aux Projets Thérapeutiques et bien sûr, plus récemment, aux projets de la réforme liée à l’Article 107.

L’intitulé exact de ces ambitieux projets qui ont vu le jour en 2002 est «  Soins Psychiatriques pour personnes séjournant À Domicile. Pour répondre à l’appel à projet du SPF, il fut requis le partenariat de quatre acteurs de première ligne, tous concernés par la politique de transfert des soins en ambulatoire et à domicile. Il s’agissait d’une Habitation Protégée, d’un Hôpital Psychiatrique, d »un Service de Santé Mentale et d’une coordination de Soins à Domicile.

Le groupe-cible étant le public adulte présentant une problématique psychiatrique.

Les objectifs suivants étaient visés:
– le mieux-être à domicile
– l’organisation personnalisée d’encadrement visant une qualité de vie optimale
– la réinsertion dans l’environnement de vie
– l’accompagnement dans la réintégration du lieu de vie privé après un séjour résidentiel en lieu de soins
– la prévention des rechutes
– la continuité des soins
– la promotion de la concertation
– le travail en réseau
– le soutien aux intervenants professionnels engagés dans l’accompagnement de ces personnes via des modules de sensibilisation, des intervisions individuelles ou collectives

Les missions des SPAD sont activées lorsque ces deux critères sont identifiés:
– le caractère récidivant des pathologies psychiatriques,
– les crises et rechutes dues au manque d’entourage et de soutien du bénéficiaire.

Les prescriptions initiales du projet impliquait une ouverture en semaine des équipes SPAD, l’intégration dans un réseau fonctionnel et au delà de tout : le placement du bénéficiaire au départ et au cœur de l’offre de soin.

Pour réaliser ces objectifs, différentes missions nous sont confiées et reposent sur 4 piliers :

1. Sensibilisation en direction des soins à domicile réguliers de première ligne non formés aux problématiques liée à la psychopathologie.

2. Soutien, ou accompagnement dans les situations pour lesquelles, en raison de leur caractère complexe, les soins à domicile réguliers ne peuvent ou ne souhaitent pas prendre en charge la coordination des soins. Le projet SPAD peut toutefois offrir le soutien nécessaire à condition qu’il y ait d’autres partenaires concernés et que la collaboration s’oriente dans un sens commun et défini.

3. Coaching via des interventions proposées aux soignants professionnels ou bénévoles qui accompagnent le bénéficiaire dans son quotidien et qui éprouve le besoin de soutien. Le coaching vise la facilitation d’un mécanisme de pensée grâce auquel le professionnel peut arriver à élaborer des solutions et opter pour certaines décisions. Le coaching prend également la forme de modules formateurs compréhensibles et concrets concernant le groupe-cible.

4. Coordination via des interventions ayant pour but de bâtir un réseau plus étoffé mais nécessaire en y intégrant l’aide déjà offerte par les acteurs impliqués et la présence du bénéficiaire.