En pratique

Nos interventions peuvent se faire à domicile, dans nos locaux ou dans tout lieu de référence pour la personne.
– aborder le quotidien dans sa globalité
– évaluer l’intérêt de mettre en place d’autres structures d’aide

Coordination du réseau (avec l’accord de la personne) :
– repérer l’ensemble du réseau de la personne
– se présenter aux différents représentants du réseau
– solliciter une réflexion commune avec le réseau (contact téléphonique, rencontre entre intervenants avec/sans le patient)
– mise en place d’un réseau ou d’autres intervenants
– organiser des rendez-vous de coordination
– questionner la personne dans ses rencontres avec le réseau
– prises de contact avec les intervenants du réseau (par téléphone, par le biais d’un cahier de communication au domicile, …)  quand la personne va moins bien, afin de travailler dans le même sens, afin de repérer les rôles de chacun, quand la personne nous le demande, …
– évaluation et réflexion commune autour du projet de la personne (par exemple en cas de (ré)hospitalisation : témoigner de la réalité du quotidien que l’institutionnel ne perçoit pas identiquement)

Accompagnements extérieurs :

Pour les personnes inscrites dans un projet avec Prisme et ponctuellement, nous pouvons les accompagner dans leurs rencontres avec le réseau ou dans la mise en place d’un réseau (consultations chez le psychiatre, candidatures en centre de jour, CPAS, Commune …)
Travail avec la famille:

Nous pouvons proposer un rendez-vous au bureau pour :
soutien et écoute des difficultés
orientation
prise en charge de la personne concernée une fois le contact établi
nous ne proposerons pas de VAD sans contact préalable avec la personne

 

Ce que nous ne faisons pas:

vérifier la médication
psychothérapie à domicile
recherche de logement
déménagement (et toutes les démarches qui s’y rapportent)
prêt d’argent
taxi
courses